/ / /

CHAMPIGNONS CHINOIS ET DEFENSES IMMUNITAIRES

 http://www.fichier-pdf.fr/2011/04/11/mycostim/ pour les commandes contactez moi

Le système immunitaire défend l’organisme contre les cancers et contre les infections dues aux bactéries, aux virus et aux parasites. Nous le mettons continuellement à l’épreuve. La plupart des cellules cancéreuses sont détectées par le système immunitaire, éliminées et expulsées. Quelques unes cependant, paraissent plus résistantes ou peuvent profiter de la faiblesse du système immunitaire pour prospérer. Les champignons peuvent vous aider à les arrêter.

Comment renforcer notre système immunitaire ?

L’immunité naturelle peut être améliorée en apprenant à doser ses énergies, à ne pas se laisser envahir par la fatigue.
Les émotions fortes et le stress peuvent également provoquer des maladies ou encore réveiller des germes qui dormaient dans l’organisme. voir La sophrologie
Mais on ne saurait passer sous silence l’apport d’une bonne complémentation alimentaire.
Très peu d’aliments possèdent des propriétés immunostimulantes.
Pour la plupart les produits alimentaires d’origine animale induisent une immunodépression.

Si certaines plantes présentent des propriétés immunostimulantes, comme l’échinacée ou le lapacho, elles entrent dans la composition de médicaments et aucune n’est utilisée en tant qu’aliment.
Les champignons sont consommés en Chine et au Japon depuis des millénaires à la fois comme nourriture et comme médicaments.

Des champignons, comme le Shitaké (Lentinus edodes), le Maïtaké (Grifolia frondosa), le Reishi (Ganoderma Lucidum), ou l’ABM (Agaricus blazei Murr), sont des aliments dits immunostimulants.
Ils nous aident à nous adapter aux stress psychologiques et environnementaux, à renforcer notre système immunitaire à combattre les attaques de germes et à mieux résister aux épidémies pendant la mauvaise saison.
Une prise régulière de cas champignons sous forme de poudre, d'ampoules ou de gélules permet de stimuler les réponses immunitaires de l’organisme tout en augmentant sa résistance aux maladies, et dans certains cas de les faire régresser.

 

Effets immunostimulants

L’activation du système immunitaire aide l’organisme à se protéger contre la grippe, le rhume, et toutes sortes d’infections .il est bien démontré actuellement que les polysaccharides de nombreux champignons comme le Shitaké (Lentinus edodes), le Maïtaké (Grifola frondosa), l’Enokitaké (Flammulina velutipes), le Reishi (Ganoderma lucidum), ets, ont une réelle capacité à stimuler le système immunitaire.

 

Le Shitaké (Lentinus edodes)

Le Shitaké (Lentinus edodes) est cultivé en Chine et au Japon depuis forts longtemps, à en juger par sa présence sur des estampes et paravents datant du début de la période Edo. En plus, de son succès commercial et culinaire en raison de son aspect charnu et son goût de plus en plus apprécié, le shitaké s’est révélé être un excellent fortifiant général et aurait une action bénéfique sur le système nerveux central, ainsi qu’une action anticancer (selon l’ouvrage Anticancer du psychiatre et chercheur en neurosciences Davis Servan-Schreiber, fondé sur de très nombreuses études). Les chercheurs du monde entier s’intéressent à ses vertus immunostimulantes.

 

Que sont les bêta glucanes ? Quel est leur mode d’action ?

De récentes études attribuent leurs effets bénéfiques sur notre santé à la présence de nombreux polysaccharides (bbêta glucanes etc) dans leurs parois cellulaires.
Ces polysaccharrides sont stables à la chaleur, solubles dans l’eau chaude et ne présentent aucune toxicité état composés de glucose, lactose, protéine etc. les bêta glucanes sont des substances naturelles qui se trouvent aussi dans certaines plantes.
Les bêta glucanes de champignons n’attaquent pas directement les cellules cancéreuses, mais produisent leurs effets anti-tumeur en activant les réponses immunitaires de l’hôte, en particulier en augmentant l’activité des macrophages.
Les macrophages sont des globules blancs qui « mangent », phagocytent et détruisent les pathogènes comme les bactéries, les levures et les cellules contaminées par des virus.
On les trouve en grand nombre dans les muqueuses, spécialement dans les systèmes digestifs, urinaires et respiratoires.
Ils jouent aussi un rôle important dans le système endothélial réticulaire qui regroupent de nombreuses cellules immunitaires comme le foie, la rate et les tissus lymphoïdes.
C’est pourquoi les macrophages et autres phagocytes peuvent être considérées comme les boucliers du corps humain.

On a appris récemment que les macrophages stimulés par les bêta glucanes du Shitaké et du Maïtaké, sécrètent un facteur nécrosant anti-tumeur ou TNF.
Le TNF, reconnu comme étant la cytosine primaire produite par les macrophages activés, est une molécule importante pour la défense de l’organisme.
Une autre découverte intéressante porte sur l’action des bêta glucanes sur les macrophages, action qui provoque la production d’oxyde nitrique (NO, ou nitric oxyde).
L’oxyde nitrique est un gaz à radicaux libres qui joue un rôle important dans diverses fonctions, comme la réponse immunitaire, la vasodilatation, la neurotransmission ou l’inhibition de l’agrégation des plaquettes .

Les utilisations cliniques des bêta glucanes

L’utilisation des champignons dans la lutte contre les cancers s’est répandues an Chine, en Corée, au Japon, en Russie, aux Etats-Unis et au Canada. Ces champignons qui possèdent des propriétés anti-tumeurs appartiennent aux Polyporacées, aux Mucronoporacées et à d’autre familles. Au Japon, trois bêta glucanes anti-tumeurs sont déjà mis sur le marché depuis une vingtaine d’années :

Le Lentinane, extrait du champignon Shitaké pour traiter le cancer de l’estomac

Le PSK ou Krestine, extrait du Coriolus versicolor pour traiter les cancers du tube digestif, du poumon et du sein ;

Le SPG ou Schizophyllan, extrait du Schizophyllum commune pour traiter le cancer de l’utérus.

Aux Etats-Unis, la fraction D du Maïtaké (Grifola frondosa) a récemment obtenu un IND (Invertigational New Drug Application) du FDA pour conduire une étude pilote de phase II afin de vérifier ses effets sur des patients atteints de cancers avancés du sein et de la prostate.
Au Japon, la fraction D du Maïtaké est utilisée en traitement complémentaire à la chimiothérapie pour en soulager les effets secondaires et renforcer la réponse immunitaire.
Les résultats sont évalués sur la base de la prolongation de la vie, la régression des tumeurs ou des lésions, augmentation des réponses immunitaires et sur les effets secondaires.
Une autre application importante s’adresse aux patients atteints d’hépatite B chronique et aux séropositifs atteints d’hépatite B.

Quarante patients qui ont reçu par voir orale 6 grammes par jour de LEM extrait du mycélium de Shitaké pendant 4 mois, 25 % ont passé de HbeAg-positif à anti-Hbe-positif ; 36 % pour les patients de l’hépatite chronique. 43 % sont devenus séronégatifs pour HbeAg. L’examen du foie a montré une amélioration même chez les patients restés séropositifs. Les bêta glucanes montrent également une certaine efficacité dans le traitement des maladies infectieuses (virus et bactéries).

Conclusion. Dans la lutte contre les maladies graves, les bêta glucanes de champignons ont une rôle important à jouer non seulement pharmaceutique mais aussi sous forme d’aliment-santé (complément alimentaire). Ils couvrent un large éventail de fonctions et ne présentent aucune toxicité même à très haute dose.

Le champignon Maïtaké (Grifola frondosa)

Contrairement au Shitaké (Lentinus edodes) qu’on rencontre exclusivement dans les forêts asiatiques, le Maîtaké (Grifola frondosa) est un champignon de nos forêts. Connu sous le nom de « Poule des bois » ou « Polypore en touffe », cet excellent comestible assez rare pousse au pied des chênes et des charmes. Au Japon où il se développe naturellement dans le nord-est, le Maîtaké est surnommé « le roi des champignons ». dans la phytothérapie japonaise traditionnelle, il est utilisé depuis des siècles pour préserver sa santé, se maintenir en forme et accroître sa longévité. Les herboristes autrefois échangeaient ce champignon pour son poids d’argent-métal. Le Maïtaké est extrêmement sensible aux variations climatiques ce qui en a très longtemps empêché la culture commerciale. Les études et les recherches montrent que la Maîtaké possède les vertus thérapeutiques les plus prometteuses contre la fatigue, l’hypertension, l’obésité, le diabète, l’excès de cholestérol et les cancers. Le Maïtaké a une très forte teneur en un composé polysaccharides spécifique appelé bêta 1-6 glucane, que les chercheurs considèrent comme l’un des plus puissants immunostimulants. Autre propriété intéressante, il peut être absorbé par voie orale en gardant toute son efficacité. Les recherches ont démontré que le bêta 1,6 glucane du Maïtaké active différentes cellules du système immunitaire : lymphocytes T, macrophages et cellules tueuses, ces dernières attaquant directement les cellules cancéreuses qui forment la tumeur.

La fraction D du Maïtaké est particulièrement riche en bêta 1-6 glucane ; cette fraction est extraite au moyen d’eau chaude. Au cours de tests sur des animaux, la fraction D a protégé 90 % des sujets d’un carcinogène puissant (100 % des sujets non traités ont développé un cancer du foie). Des essais sur l’homme réalisés au Japon, ont provoqué la régression de tumeurs et d’importantes améliorations symptomatiques dans plusieurs formes de cancers ; les meilleurs résultats sont obtenus sur les cancers du sein et de la prostate.

         Son nom signifie littéralement « champignon dansant » car on faisait une grande fête lorsque les ramasseurs avaient la chance de rencontrer quelques spécimens de ce champignon. En plus d’oligo-éléments, on a découvert dans le maïtaké des bêta glycanes particuliers dont on n’a compris que très récemment l’intérêt : ils modifient la réponse immunitaire de l’organisme face aux cellules cancéreuses sans activité directe sur ces dernières. L’activité des cellules « natural killers » ou cytotoxiques est ainsi multipliée par 1.5 à 3 par prise quotidienne de 35 mg à 70 mg d’un extrait appelé « fraction D ». cette dose ralentit la croissance des cellules cancéreuses et réduit les risques de métastases. Par ailleurs, le maïtaké en poudre engendre d’autres effets bénéfiques : il régule la tension, abaisse le taux de cholestérol et de triglycérides, et facilite la perte de poids. Sa forte teneur en fibres améliore le transit intestinal. La Maïtaké protège enfin le foie contre l’agression hépatique médicamenteuse grâce à ses propriétés antioxydantes.

 

Le champignon Reishi (Ganoderma lucidum)

Le champignon Reishi (Ganoderma lucidum) est à rapprocher du Shitaké (Lentinus edodes).

De goût amer, il fut utilisé à l’origine en tisane, en comprimés ou capsules. Il contient des vitamines B incluant l’acide pantothénique essentiel pour les nerfs et les glandes surrénales ainsi que les vitamines C, D, du calcium, du fer et du phosphore. Plusieurs polysaccharides du Reishi ont exercé chez l’animal une activité anti-tumeur et immunostimulante. Par exemple le bêta-D-glucane, un composant du Reishi, agit contre le Sarcome 180 des souris. Un autre polysaccharides du Reishi s’est révélé capable de stimuler les cellules macrophages (globules blancs) et de produire le facteur nécrosant de la tumeur, ainsi qu’un certain nombre d’interleukines. Les premières études montrent que les polysaccharides du Reishi peuvent être efficaces pour les personnes séropositives. Comme le Maïtaké et le Shitaké, le Reishi peut aider à prévenir l’évolution du HIV vers le sida en renforçant les cellules T de l’organisme, selon l’Institut National du Cancer du Japon. De plus, il est prouvé que les extraits de  Reishi réduisent le taux de cholestérol et abaissent la tension artérielle. En complément alimentaire, le Reishi est réputé efficace chez les patients atteints de maladies cardiaques présentant des symptômes tels que palpitations, douleurs et oedèmes. Un autre groupe de constituants actifs du Reishi, appelés triterpénoïdes ou acide ganodérique, a une structure semblable aux hormones stéroïdes. Ces constituants ont présenté des effets anti-allergique quoique le mécanisme de ces effets demeure inconnu.

        Ce champignon croît sur les troncs des arbres. Présent dans tout l’hémisphère nord, il n’a pourtant fait l’objet d’un usage médicinal

répertorié qu’en Chine. Dans la médecine chinoise traditionnelle, le Reishi est recommandé pour « stimuler l’appétit, calmer les nerfs et combattre l’insomnie ». si l’on ne devait citer qu’une propriété du Reishi on pourrait se limiter à son action sur tous les problèmes de foie (en particulier les hépatites), ce qui en fait aussi un excellent capteurs de toxines. Mais les bienfaits du Reishi sont plus larges. Il permet aussi de lutter contre la neurasthénie, les vertiges, la pyélonéphrite, l’excès de cholestérol, les maladies coronariennes, les rhinites, les bronchites chroniques, les asthmes bronchiques et les gastralgies.

comme moi faites confiance aux produits fiables dont l'origine est certifiée fiable, non irradiés etc ...

Formules gélules
maïtaké faris de port gratuit code 81252 chaque fois
lien 
maïtaké fort
lien
Shii také
lien
mélange maïtaké Shitaké code 81034 là
dérouler page
lien

des liquides performants bios 
produits unitaires aussi
lire http://www.fichier-pdf.fr/2011/03/31/mycostim/
commande directe auprès de moi frais de port au réel

MYC 01 Héricium extrait 20,00 €
MCC01 Complexe Tonique général 30,00 €

MCC02 Complexe Immunitaire 30,00 €

MCC03 Complexe Minceur/Cholestérol 30,00
MCC04 Complexe Nerfs/Mémoire 30,00 €
MCC05 Complexe Peau Jeune 30,00 €

MCC06 Complexe Digestion/Foie 30,00 €


vous pouvez les associer à des champignons achetés frais ou secs

Le maïtaké   

Champignon de la santé et de la jeunesse et utilisé dans la médecine chinoise traditionnelle et au Japon depuis des siècles, le maïtaké tire son nom d'un mot japonais qui veut dire "champignon dansant".

Peut-être est-ce une référence à la joie des paysans qui le découvraient dans le Japon ancien et qui pouvaient ensuite l'échanger contre leur poids en argent ?

C'est un petit champignon brun à lamelles qui se développe en grappes amalgamées sur les souches et les racines. Originaire du nord-est du Japon, il s'est répandu en Asie, en Amérique du Nord et en Europe.

Jusqu'à la mise au point des techniques de culture en 1980, le maïtaké était ramassé à l'état sauvage. Il en a été produit 8000 tonnes au Japon en 1990.

Les chercheurs japonais et américains ont récemment observé que lorsqu'il était administré par voie orale, il était deux fois plus efficace que le Shiitaké pour stimuler le système défense de l'organisme. Il contient un bêta 1,6 glucan particulier, extrêmement immunostimulant grâce auquel il surpasse tout autre champignon connu. De récentes recherches indiquent que parmi les produits naturels, le maïtaké est le plus puissant des immunostimulants. Si certaines plantes possèdent des propriétés immunostimulantes, aucune  ne rivalise avec le maïtaké. Les champignons sont les seuls aliments à posséder des vertus immunostimulantes démontrées.

Propriétés

Anticancéreux, antiviral, hypocholestérolémiant, immunostimulant.

Action

Traditionnellement utilisé en Asie pour préserver la jeunesse, pour assurer une bonne santé et prolonger la longévité, il a été soumis à de nombreuses études préliminaires in vitro ayant fait apparaître ses diverses propriétés.

Il pourrait présenter une aide thérapeutique pour les traitements des cancers, des symptômes liés au SIDA, en particulier le sarcome de Kaposi, de l'hypertension et dans une moindre mesure du diabète et du cholestérol.

Le maïtaké lutte, contre les infections, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie et préserve de l'athérome, en stimulant le système immunitaire du corps.

La lutte contre les facteurs de risques cardiovasculaires réduit la fréquence des démences.Le système immunitaire peut très précocement choisir entre deux voies TH1 dévolue à la lutte anti-infectieuse classique et la voie TH2 de l'allergie.

Qu'est-ce que le bêta 1,3 et 1,6 glucan de Maïtaké ?

Le bêta 1,3 et 1,6 glucan est un composé actif de molécules extraites par l'eau chaude de champignon Maïtaké. Il est une forme de polysaccharides et on trouve plusieurs types de glucans dans les champignons (Lentinan de Shiitaké, PSK de Kawarataké). Par contre le bêta glucan de Maïtaké est reconnu pour stimuler le système immunitaire par voie orale. On pourrait même dire qu'aucune autre molécule naturelle connue jusqu'à aujourd'hui, n'a un effet aussi puissant pour stimuler notre système immunitaire par voie orale.

Comment agit le bêta 1,3 et 1,6 glucan de Maïtaké

Le bêta 1,3 et 1,6 glucan de Maïtaké a la capacité unique et assez extraordinaire de stimuler, d'activer les macrophages en se raccordant à ses récepteurs. C'est un peu comme la clé pour démarrer notre voiture. Le bêta 1,3 et 1,6 glucan multiplie donc l'activité des macrophages dans notre organisme et permet ainsi au système immunitaire d'atteindre son plein potentiel. Il réveille et prépare le système immunitaire à combattre l'invasion des micro-organismes pathogènes.

Pourquoi le bêta 1,3 et 1,6 glucan de Maïtaké est-il si important pour la santé ?

Le bêta 1,3 et 1,6 glucan de Maïtaké est reconnu scientifiquement pour augmenter la capacité de réponse du système immunitaire contre les invasions virales, fongiques, parasitaires bactériennes et néoplasiques.

Le bêta 1,3 et 1,6 glucan a une action positive sur

* les rhumes et états grippaux

* le syndrome de la fatigue chronique

* les allergies

* la malnutrition

* le diabète

* l'identification et l'élimination des cellules des tumeurs.

De plus, le bêta 1,3 et 1,6 glucan apporte également ses bienfaits à ceux qui prennent de l'âge, qui subissent des stress physiques ou émotionnels, qui sont soumis aux radiations des champs magnétiques, UV ou autres.

Le bêta 1,3 et 1,6 glucan présente-t-il des effets secondaires ?

Non. Le bêta 1,3 et 1,6 glucan de Maïtaké n'est pas toxique et on ne lui connaît pas d'effets secondaires.

Bêta glucan et défenses naturelles

Le système immunitaire remplit une grande fonction physiologique chez l'homme.

D'abord, nous devons dire qu'une grande partie du système immunitaire est prédéterminé par nos gênes. Certaines personnes ont naturellement un bon système immunitaire, d'autres en ont un moins résistant.
Ensuite, l'environnement et la nourriture ont une grande influence sur le système immunitaire.
Qu'on le veuille ou non, l'organisme subit des agressions répétées qui sont plus ou moins importantes selon notre façon de manger et l'endroit où l'on vit.
Nous mettons continuellement à l'épreuve le système immunitaire.
Ces agressions constantes que nous subissons diminuent et ralentissent l'action du système immunitaire.

De plus, l'utilisation fréquente des antibiotiques, des vaccins et la résistance toujours renouvelée des germes et des bactéries, font en sorte que le système immunitaire a rarement la possibilité de travailler à son maximum, à sa pleine capacité.
L'immunité naturelle peut-être améliorée en apprenant à doser ses énergies, à ne pas se laisser envahir par la fatigue.
Egalement, les émotions fortes et le stress peuvent provoquer la maladie ou encore réveiller des germes qui dormaient dans l'organisme.
Mais on ne saurait passer sous silence l'apport d'une bonne supplémentation alimentaire.

Le bêta glucan améliore la résistance et augmente la production d'anticorps. Un système immunitaire en bonne santé détruit et élimine les corps étrangers de l'organisme. Le bêta glucan stimule et active notre système de défense et permet de combattre notre système de défense et permet de combattre les invasions virales, bactériennes, fongiques et parasitaires.

Récemment, ce champignon s'est révélé utile dans le réduction de l'obésité. Il contient le 1,3 bêta glucan, puissant anticancéreux. Il est également apprécié comme hypocholestérolémiant (notamment pour ce qui concerne le métabolisme des sucres). Il y a lieu de se reporter aux travaux du Dr Harry Preuss, Georgetown Univ, Washington DC. Sur le bêta d-glucan, les travaux japonais datent de 1990. Pour ce qui concerne le maïtaké et le cancer, travaux chinois : Dr M. Ghoneum, Drew Univ. of Med. and Science, Los Angelès.

Article extrait des revues Vie et Action n°243 et 245

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

mon site

sur mon site : (clic ci dessous)
 site
retrouvez :                   

* mes conférences
* des news
* mon travail en cabinet
* des infos diverses

Recherche

àccès à pages sur abonnement

Vous êtes abonné taper votre identifiant
et le code donné

vous souhaitez
devenir abonné : 2 solutions :
* faire le bilan yin yang voir sur site
( lien bas de page)
* régler son abonnement 1 an = 27 € (chèque)
par contact à cette adresse :
edith59 (chez  _remplacer par_  @ ) neuf.fr
remarque l'abonnement donne droit également à gratuité sur la partie privée du forum

vous cherchez 1 coach sportif

 contactez mon amie Virginie Kadjo link de ma part